L'INSUFFISANCE RENALE du CHIEN

 

   il est encore possible de vous sauver, cliquez sur milou !

 

Lorsque votre chien ne va pas bien et que cela nécessite des analyses sanguines, certaines nous donnent une estimation de l'état de son rein, ce sont les valeurs classiques d'urée et de créatinine.

Si ces valeurs sont normales nous avons l'habitude de vous le traduire par " les reins font leur travail correctement"

Si ces valeurs sont trop élevées nous essayons alors de deviner depuis quand ? depuis un jour ou un mois ? cela permet de distinguer une IRA Insuffisance Rénale Aiguë d'une IRC Insuffisance Rénale Chronique, leur traitement diffère ...

L'autre question subsidiaire qui n'a sa réponse que plus tard c'est : quelle sera l'évolution les jours suivants ? stabilisation ? diminution et retour à la normale ? ou aggravation et peut être décès ?

le filtre peut être bouché, troué, encombré ...

Nous allons essayer de vous simplifier la compréhension de nos stratégies.

 

QUELLES SONT LES CAUSES ?

Non vous n'aurez pas un catalogue ! mais plus un éventail des possibilités qui produisent les mêmes valeurs d'urée et créatinine mais avec des causes différentes et un pronostic d'excellent à très mauvais !

Nous vous avons déjà parlé du raisin, certains chiens ne le supportent absolument pas, par des mécanismes inconnus, même avec des raisins secs, vous pouvez obtenir une insuffisance rénale aigüe mortelle, donc à ne surtout pas tester !

 

La leptospirose nous fournit quelques exemples aussi dramatiques, la transmission se fait par l'intermédiaire de l'urine des rats, souris, lapins et ... chiens, n'oubliez pas la vaccination annuelle contre cette redoutable maladie et favorisée par l'attirance naturelle des chiens pour les urines.

 

Au cours d'une piroplasmose, les parasites appelés piroplasmes provoquent l'éclatement des globules rouges et c'est cette l'hémoglobine qui est toxique pour les reins, heureusement les tiques qui la transmettent sont absentes des environs de chateauneuf les martigues.

Beaucoup d'affections de l'appareil génito-urinaire peuvent entraîner des lésions rénales, les cystites, prostatites, métrites, pyélonephrites et urolithiases ( calculs dans la vessie ou dans le rein )

 

L'amyloïdose rénale est due à une protéine qui se dépose parfois dans les reins et les "bouche", d'où une insuffisance rénale chronique et progressive, il y a des races prédisposées comme l'épagneul breton !

Dans la leishmaniose ce sont des anticorps qui précipitent dans les reins, c'est à dire qu'ils se déposent dans les reins et les empêchent d'exercer leur fonction de filtres.

Pour les IRC Insuffisances Rénales Chroniques la cause est souvent inconnue car c'est l'évolution d'une dégradation progressive des reins et préciser l'origine du trouble nécessite parfois d'avoir recours à la biopsie rénale.

Lorsque le tandem urée + créatinine reste trop élevé cela signifie que les 3/4 = 75 % des filtres sont détruits ! et que les filtres qui restent fonctionnels n'y arrivent plus !

C'est pour cela que vous pouvez offrir un de vos reins à un membre de votre famille, un seul rein suffit, il fait le travail pour deux !

 

COMMENT POUVEZ VOUS LES DETECTER ?

La première mesure prise par l'organisme lorsqu'il constate que sa station d'épuration ne fonctionne pas bien c'est d'ouvrir les vannes, pour rincer le circuit, votre chien boit plus et urine plus !

L'augmentation de la consommation d'eau entraîne ...

Augmentation de la quantité d'urine, le plus souvent urine de plus en plus claire et diluée ...

Souvent cette surconsommation entraîne des vomissements et votre chien mange beaucoup d'herbe car il y a une gastrite réactionnelle.

En plus il y a halitose, ce n'est pas une injure, c'est votre chien qui pue de la gueule, parfois l'inflammation de la bouche est telle qu'il y a des ulcères.

La mauvaise haleine est si importante que la pièce où votre chien se repose prend une odeur fétide.

Cette infection de la bouche s'accompagne aussi d'un tarissement des secretions salivaires ( pas de quoi coller un timbre lorsque les valeurs urée/créatinine sont élevées ) et une gestuelle typique répétée associant essai de salivation/déglutition.

Amaigrissement, léthargie, faiblesse, tristesse ou même état de choc dans les formes aigues, ALERTE !

L'appétît devient capricieux voire absent, la chute du poids est rapide !

 

COMMENT ARRIVONS NOUS A PRECISER LE TROUBLE ?

D'abord préciser si le trouble est bien rénal, ainsi une baisse de pression dans le circuit sanguin par hémorragie digestive ou au cours de la maladie d'ADDISON peut mimer une insuffisance rénale.

Un petit test " le pli de peau " pratiqué sur les côtes renseigne sur l'état de déshydratation car il est très fréquent d'être déshydraté en buvant beaucoup.

Dans certains cas la fuite de protéines au travers du filtre rénal est tellement importante qu'il se forme des oedèmes des membres, c'est le syndrome néphrotique, en effet l'albumine en particulier est une protéine qui épaissit le sang et oblige l'eau à rester dans les vaisseaux sous forme de sérum, si l'albumine franchit le rein l'eau quitte les vaisseaux sanguins et gonfle les membres.

Ensuite préciser si le trouble est ancien et chronique ou récent et aigu et les renseignements que vous pouvez nous donner sont indispensables concernant la consommation d'eau, la quantité d'urine, la fréquence par jour, votre chien tient il la nuit sans boire et sans uriner ? votre chien a t il maigri rapidement ?

Heureusement nous avons un plan de l'installation !

Techniquement nous travaillons sur deux produits : l'urine et le sang

L'urine

Le sang apporte son lot de précisions

QUELS EXAMENS COMPLEMENTAIRES ?

Selon les renseignements obtenus sur le sang et l'urine, nous complétons souvent avec soit la radiographie, soit l'échographie.

La radiographie nous permet de visualiser les reins, les calculs, la taille de la prostate ou éventuellement celle de l'utérus ( les deux organes peuvent provoquer une insuffisance rénale )

L'échographie permet l'exploration séparée de chacun des deux reins à la recherche d'anomalies et lésions, mesure de la taille, visualisation de calculs, de kystes, de tumeurs ...

 

Parfois c'est la biopsie du rein qui nous donne la clé du problème.

 

QUELS SONT LES TRAITEMENTS ?

Si les valeurs dépassent la normalité le meilleur traitement d'attaque c'est la perfusion !

Si naturellement la réaction de votre chien à une insuffisance rénale est de boire un gros volume d'eau, au delà il vomirait, par perfusion nous pouvons lui apporter le double sans l'écoeurer.

Le mélange que nous injectons tient compte des déséquilibres constatés, de l'état de déshydratation et du poids de votre chien, le contrôle s'effectue sur les valeurs sanguines et sur l'urine.

Nous sommes aussi surs que les traitements antibiotiques, spasmolytiques ou autres administrés ne seront pas rejetés par vomissement.

L'insuffisance rénale s'accompagne d'hypergastrinémie, en clair de vomissements et d'ulcères gastro intestinaux et les anti-secrétoires sont injectés directement dans le liquide perfusion, cool !

 

En cas d'insuffisance rénale aiguë la stratégie : perfusion, rehydratation, rééquilibrage de l'ionogramme, faire redescendre les valeurs urée et créatinine, traitement de la cause et reprise de l'alimentation

En cas d'insuffisance rénale chronique la stratégie : perfusion éventuelle pour ramener les valeurs proches des normales physiologiques + diététique + vaso-dilatateurs ou IECA, traitement de la cause si elle peut être trouvée et reprise de l'alimentation

N'oubliez pas de prier la bonne mère !

La greffe rénale ne s'envisage pas pour plusieurs raisons, éthiques, techniques, économiques et médicales. Le chien MABROUCK, ancienne vedette de la TV en avait bénéficié exceptionnellement.

Pour les pièces détachées si vous cherchez en anglais à KIDNEY, vous trouverez la forme du rein, la couleur du rein ... mais ce ne sont que des haricots !

 

COMMENT PREVENIR l'insuffisance rénale ?

Prévenir c'est bien sur respecter le programme de vaccination anti-leptospirosique annuel, c'est aussi éviter le raisin sous toutes ses formes.

L'insuffisance rénale est très souvent le maillon faible chez les carnivores et la première prévention des troubles rénaux c'est l'hygiène de bouche ! eh oui les millions de germes qui passent dans le sang à partir du tartre tous les jours sont obligés de s'arrêter quelque part dans un filtre sur le circuit sanguin !

Si nous avons diagnostiqué un cas d'amyloïdose rénale sur votre chien pensez à avertir le propriétaire ou éleveur qui vous l'a fourni car il y a une transmission génétique du trouble et la mère, le père, les frères et soeur de votre chien méritent un suivi rénal.

Comme les paramètres urée et créatinine ne sont que des indicateurs tardifs nous sommes obligés de constater que la majorité des cas d'insuffisance rénale chronique ont une origine inconnue, tout excès de déchets à éliminer se traduira par des symptômes et ces déchets sont obligatoirement d'origine alimentaire : conclusion si vous voulez éviter de dégrader l'état rénal de votre chien qui a eu de mauvais résultats respectez quelques règles :

Il faut aussi diminuer la quantité de protéines avec l'age, un excès peut être bien supporté à deux ans mais épuiser le rein à huit ans, c'est ce qui se passe dans les aliments industriels qui diminuent le % de protéines dans les aliments senior pour les chiens âgés de 7 ans ou plus.

Des aliments diététiques optimisés existent, nous utilisons ainsi avec satisfaction le HILL'S canine K/D ( K/D = kidney diet = régime pour le rein ) croquettes, boîtes ...

Pour en savoir plus :

sur l'intoxication au raisin : http://www.centre-antipoison-animal.com/raisin.html

 

 

   vé, remontez par l'ascenceur !