allergie alimentaire

 

Accueilmédecine préventivealimentationfilariosepucesdysplasieglandes analesleishmanioseotitestoux de chenilarthrosetorsion estomactumeur mammairecollapsus trachéaldétachementhygiene extcoeurreproductionepilepsievermifugationsociopatheatopieallergie alimentairehygiene buccalecontraception de la chienneteignerectocolitepiroplasmoseidentificationconsultation pubertaireennemis locauxFAQanxiété de séparationamis locauxmarche en laisseBOUBOULEfuguehierarchiela cataractela prostateLCApancréatiteHypothyroidiela démodécieles calculs urinairesles aboiementsdécodeurles hygromasla parvovirosesyndrome brachycéphaleIRA_IRC_chien

 

L’ALLERGIE ALIMENTAIRE

 

QUAND la SUSPECTER ?

Certaines manifestations allergiques cutanées récidivantes du chien ou du chat ont pour origine une allergie alimentaire.

Ces allergies s’accompagnent plus de troubles cutanés que de troubles digestifs.

Certains indices peuvent nous orienter:

Il y a souvent association avec des allergies par inhalation (dermatite atopique )

Dans 60 % des cas les protéines allergisantes identifiées sont d’origine bovine et vous comprennez qu'il est rare que les aliments du commerce ne contiennent pas de poudre de lait ou de produits d’origine bovine, depuis le lait en passant par les arômes ou les colorants de sa boîte préférée...

COMMENT la PROUVER ?

Prouver une allergie alimentaire nécessite une grande rigueur et de procéder en deux temps:

 

1/ LE REGIME D’ELIMINATION

Pendant 6 semaines votre animal ne doit pas prendre d’antiallergiques et doit être nourri avec le même aliment.

Cet aliment peut être de fabrication maison avec une source de protéine peu allergisante ( mouton, cheval, saumon ) +  RIZ et rien d’autre !

Les pâtes et le pain sont à exclure car il existe des allergies au gluten de blé !

Plus simple et plus équilibrés certains aliments spécialisés ont été créés dans cet objectif : ce sont les aliments dits hypoallergéniques, ils font appel à des protéines rarement consommées ( canard ou saumon pour le chien et chevreuil + petits pois pour le féline d/d )

Les aliments HILL'S Z/D sont fabriqués à base de poulet mais un animal allergique aux protéines de poulet peut tout de même les consommer car les protéines de poulet y sont rendues méconnaissables par l'organisme par un procédé d'hydrolyse .

     HILL'S canine D/D ou Z/D

                              

     HILL'S féline D/D ou Z/D

              

Et au bout de six semaines ?

    soit il n’y a eu aucune amélioration et dans ce cas le trouble ne relève pas d’une cause alimentaire.

    soit il y a eu amélioration et il faut passer à la seconde phase :

 

 2/ LE REGIME DE PROVOCATION

Cela consiste à redonner un à un par période d’une semaine les aliments suspects consommés auparavant et de vérifier si le trouble cutané réapparaît:

la galette du matin ?

l’os à mâcher ?

la boîte de XXX ?

Cette seconde phase est généralement zappée car vous êtes trop contents de ne plus avoir à la maison un chien ou un chat guitariste !

Il est fréquent de constater une amélioration mais pas un arrêt complet des réactions allergiques, car le mécanisme de l'allergie ne se limite pas à un seul produit mais ce déréglement du système immunitaire s'étend aussi aux allergies respiratoires, aux allergies de contact ou aux allergies parasitaires (  puces )

 

ENSUITE ?

Une fois prouvée la participation des aliments dans la réaction allergique il reste à convaincre le reste de la famille et les voisins des inconvénients à faire des petits extras à l’animal !

Les aliments spécialisés D/D ou Z/D sont alors conseillés sur le long terme. Ils existent sous forme de croquettes et de boîtes humides.

            

ALORS ?

Prêts pour un test de six semaines ?