les calculs urinaires

 

Accueilmédecine préventivealimentationfilariosepucesdysplasieglandes analesleishmanioseotitestoux de chenilarthrosetorsion estomactumeur mammairecollapsus trachéaldétachementhygiene extcoeurreproductionepilepsievermifugationsociopatheatopieallergie alimentairehygiene buccalecontraception de la chienneteignerectocolitepiroplasmoseidentificationconsultation pubertaireennemis locauxFAQanxiété de séparationamis locauxmarche en laisseBOUBOULEfuguehierarchiela cataractela prostateLCApancréatiteHypothyroidiela démodécieles calculs urinairesles aboiementsdécodeurles hygromasla parvovirosesyndrome brachycéphaleIRA_IRC_chien

 

Si les mathématiques vous donnent la migraine faîtes vite demi tour !

Sinon retenez que le terme médical souvent utilisé pour nommer les calculs est lithiase urinaire ou urolithiase.

 

OU TROUVER DES CALCULS ?

Les calculs peuvent se trouver à différents niveaux dans le système urinaire:

 

QUELS SONT LES SYMPTOMES ?

Votre chien réclame de plus en plus souvent des sorties, il peut uriner avec des efforts, parfois avec des traces de sang, souvent l'urine sent fort, quelques fois son urine s'écoule goutte à goutte.

Bref tous ces symptômes sont ceux d'une cystite, la fièvre est peu fréquente, des douleurs apparaîssent bien souvent au cours de la miction et lorsque tout se bloque ce sont des douleurs importantes et il s'agit d'une véritable urgence, si nous ne permettons pas la vidange de la vessie c'est la perte des reins et la mort !

 

COMMENT SE FAIT LE DIAGNOSTIC ?

Lorsque votre chien urine très souvent ou présente des difficultés pour uriner, ne vous contentez pas de piocher dans votre pharmacie votre dernier remède contre la cystite ...

Le plus souvent la confirmation est faite avec une radiographie ou une échographie.

Il est souvent utile de connaître le nombre exact de calculs pour ne pas en oublier !

Sauf que certains furtifs ont la bonne idée de ne pas être radio-opaques, ah ! les traîtres ! reste à les localiser à l'échographie ...

Au cours d'un sondage urinaire la sonde rencontre un obstacle !

Parfois c'est aprés avoir centrifugé de l'urine que l'examen au microscope du culot de centrifugation révèle des p'tits cailloux !

 

COMMENT SE FORMENT ILS ?

C'est d'abord une question de sursaturation de l'urine qui permet d'atteindre la concentration qui permet la précipitation, mais pas seulement, il y a un mécanisme de dépôt progressif comme le tartre dans votre machine à laver ( NON ! il ne faut pas donner de CALGON à votre chien ! )

Pour fabriquer des calculs certains microbes présents dans l'urine peuvent servir de lieu d'agrégation ( regardez dans votre verre d'eau gazeuse, les bulles ne se forment pas au milieu du verre mais toujours à la même place sur les parois, sur les irrégularités ou sur les dépôts ou impuretés ) NON ! il ne faut pas une calculatrice !

Parfois c'est un mécanisme d'épuration perturbé héréditaire qui aggrave la situation comme chez le dalmatien avec ses cristaux d'urates, ou comme les calculs de cystine chez le terre neuve ( nous disposons d'un test génétique pour sélectionner les reproducteurs)

Chaque variété de calcul ne se forme que lorsque les conditions de Ph lui sont favorables ( milieu acide, neutre ou basique ) ce qui nous permet du coup de proposer une prévention en changeant le Ph urinaire !

 

COMMENT ENLEVER LES CALCULS ?

Pas beaucoup d'autres solutions que la chirurgie ! parfois nous pouvons en pulvériser dans l'urètre avec des ultrasons et seuls les calculs de struvite peuvent être dissous s'ils sont petits.

Sinon c'est ouverture de la vessie, vidange, collecte et rinçage pour ne pas en oublier !

Ouverture de l'urètre juste derrière l'os pénien si des calculs sont bloqués à ce niveau, c'est l'urétrostomie.

Refoulement dans la vessie pour ceux qui sont bloqués à d'autres places intermédiaires.

Les calculs dans le rein sont rarement extraits.

    ouf , ça fait du bien !

Ensuite un traitement antibiotique et anti-inflammatoire de quelques jours permet de bien calmer l'infection et l'inflammation.

Mais alors c'est facile ! Oh ! pas tant que cela ! les calculs sont parfois très difficiles à extraire, parfois enchassés dans l'urètre, parfois la vessie est toute boursouflée intérieurement et nous craignons de passer à côté d'un calcul qui va retourner se coincer trois jours après ...

Surtout de nombreux chiens arrivent avec des complications déjà installées, reins fatigués, vessie de plus d'un centimètre d'épaisseur etc

Le post opératoire réserve son lot de complications, hémorragie locale à chaque érection pour les urétrostomies la semaine suivante, parfois des fuites urinaires par la même plaie etc

 

POURQUOI les FAIRE ANALYSER ?

Un premier examen au microscope permet d'en reconnaître certains quand ils sont purs et sous forme de sable.

  oxalates     struvite ou phosphate-ammoniaco-magnésien     cystine

Leur composition est variable et l'identification est confiée à des laboratoires spécialisés.

 

Pour corser le sujet, un calcul peut avoir une composition mixte, un noyau d'urate et une croûte de struvite etc

Le résultat des analyses permet d'élaborer une stratégie pour éviter les rechutes.

 

COMMENT EVITER LEUR REAPPARITION ?

C'est dans ce domaine que nous avons le plus de certitudes, la diététique nous permet de proposer des aliments qui assurent l'animal de ne pas récidiver dans la fabrication de ses calculs, sinon c'est 100 % de rechutes !

Sur le papier c'est simple, il faut que la ration n'apporte que ce qu'il faut en protéines et minéraux pour qu'il n'y ait plus d'élimination urinaire de leurs excédents ...

L'utilisation d'aliments diététiques spécialisés est incontournable car leur composition pointue vous permet de dormir tranquille, notre sérénité est fondée sur le recul de leur utilisation depuis 20 ans, les apports de protéines, de minéraux sont dosés avec précision et selon le type de calculs à prévenir l'urine sera alcalinisée ou acidifiée.

Par ailleurs le respect de cette prescription doit être de la plus grande rigueur sous peine de rechute, pas question de continuer de donner des os si votre chien fabrique des struvites, plus de suppléments en jambon ou tournedos !

Tenter d'obtenir le même résultat avec une alimentation ménagère est kamikaze, car si votre chien fabrique des struvites ou calculs de phosphates ammoniaco-magnésien comment ferez vous pour diminuer les phosphates ? ( ben docteur, j'ai déjà une lessive sans phosphate, j'utilise plus ajax ammoniaqué et je lui supprime le chocolat !!! )

 

 

                y'a des gouttes qui tombent dans ce fichier !