dysplasie

 

Accueilmédecine préventivealimentationfilariosepucesdysplasieglandes analesleishmanioseotitestoux de chenilarthrosetorsion estomactumeur mammairecollapsus trachéaldétachementhygiene extcoeurreproductionepilepsievermifugationsociopatheatopieallergie alimentairehygiene buccalecontraception de la chienneteignerectocolitepiroplasmoseidentificationconsultation pubertaireennemis locauxFAQanxiété de séparationamis locauxmarche en laisseBOUBOULEfuguehierarchiela cataractela prostateLCApancréatiteHypothyroidiela démodécieles calculs urinairesles aboiementsdécodeurles hygromasla parvovirosesyndrome brachycéphaleIRA_IRC_chien

 

Dysplasie de la hanche ou du coude ? il en existe d'autres mais nous ne vous en parlerons pas, na !

 

LA DYSPLASIE de la HANCHE

 

Il s’agit d’un problème de fabrication que l’on rencontre sur les hanches des chiens, encore appelée dysplasie coxo-fémorale.

Plus la race est d’un grand gabarit et plus les symptômes seront visibles.

Au départ il y a une mauvaise adaptation entre la tête du fémur et la cavité chargée de la recevoir associée à une trop grande laxité des éléments qui les relient ( il y a du "jeu" ) .

De la douleur, une gène précoce et au final cela va entraîner l’apparition d’une arthrose de cette articulation.  

Ce trouble est partiellement héréditaire et il est conseillé de ne prendre comme reproducteurs que des chiens non atteints.

Le défaut s’exprimera encore plus dans deux cas :

 

LE DIAGNOSTIC

Nous suspectons une dysplasie de la hanche si nous rencontrons les symptômes suivants:

La confirmation du trouble se fait obligatoirement par radiographie.

Les premiers symptômes peuvent apparaître dés l’âge de trois mois pour les cas graves c'est pourquoi nous conseillons de montrer votre chien à sept mois, c'est la consultation pubertaire, le diagnostic est alors plus facile, les dégâts non installés et nous pouvons alors envisager ensemble la prévention des complications.

 

LES RADIOGRAPHIES

Il existe une classification officielle des  degrés de dysplasie en 5 classes : A B C D E  

Ces radiographies sont demandées par certains clubs de race au delà de l’âge d’un an.  

Elles sont soumises à un expert choisi par le club de race qui détermine à quelle classe A, B, C, D, E appartient l’animal.

Actuellement ces radios "numériques" ne sont plus reproduites sur un film mais expédiées à l'expert par internet sous forme d'un fichier DICOM, cette norme garantit que ce fichier n'a pas été retravaillé sur Photoshop.

Seuls les animaux classés A ou B sont conseillés pour la reproduction ce qui permet sur plusieurs générations de diminuer la fréquence du défaut car les gènes responsables de ce trouble n'ont pas été identifiés et donc aucun test génétique ne peut être proposé.

LA PREVENTION

 

LES TRAITEMENTS

Chaque cas est particulier, l’importance des douleurs ou de la gène est variable.

Souvent les chiens en souffrent vers 10-12 mois puis à partir de 10 ans.

Pour des chiots qui en souffrent plus précocement il est aussi possible d'intervenir sur la symphyse pubienne.

Une modification chirurgicale du bassin peut être réalisée avant 18 mois par une TOB = Triple Ostéotomie du Bassin.

Le but des chirurgies c'est de réorienter les forces pour que la tête du fémur fasse son lit dans l'acetabulum, la cavité qui reçoit la tête du fémur dans le bassin.

Pour comparaison chez l'enfant dysplasique on l'oblige a porter des couches comportant un dispositif qui écarte les membres.

Les anti-inflammatoires seront utiles à chaque fois que la boiterie surgira.

Les protecteurs de cartilage trouvent là leur meilleure indication pendant la croissance ou en prévention de l’arthrose.

L'aliment anti arthrosique HILL'S CANINE J/D vous simplifiera la vie et permettra de contrôler beaucoup de cas.

Lorsque la douleur devient trop difficile à contrôler avec des médicaments nous pouvons vous proposer une chirurgie.

 

 

 DYSPLASIE DU COUDE

 

Pour la dysplasie du coude il s’agit d’une pathologie en tous points comparable générant de l'arthrose:

la NUPA

La NUPA : non union du processus anconé comme sur la radio ci-dessous, la soudure de ce morceau d'os doit être réalisée naturellement avant l'age de 6 mois, au delà c'est une arthrose plus ou moins invalidante, chaque cas est particulier et nous pouvons proposer différentes solutions à ce problème ( il arrive qu'un seul coude soit atteint mais le plus souvent ce sont les deux )

    autre cas de NUPA  

 

conséquence : il devient plus difficile de plier le coude !

 ici aucune trâce de NUPA, le coude peut fléchir complétement !

 

 

 

 

la FRAGMENTATION du PROCESSUS CORONOÏDE

Plus délicate à diagnostiquer car ce processus est situé au centre de l'articulation du coude, il s'agit d'un morceau d'os qui se détache de l'ulna ( appelé cubitus chez l'homme, donc un nom de chien ! )  sous l'effet de la pression de l'humérus entraînant une boîterie du coude.

Le morceau détaché ne peut être visualisé par radiographie mais l'arthrose qu'il entraîne se visualise sous certaines incidences.

Aujourd'hui l'examen qui confirme le diagnostic est le scanner comme ci-dessous à la clinique Cabassu

La chirurgie consiste à enlever cette pièce détachée ...

l'OSTEOCHONDRITE du CONDYLE de l'HUMERUS

Son diagnostic est radiographique, l'ossification de cette extrémité de l'humérus est réalisée de manière imparfaite chez certains chiens lourds.

 

 

Pour en savoir plus : http://www.clinique-veterinaire-bardet.com/articles/5_dysplasie_coude_chien.html

 

 veinard, huit pattes et pas de dysplasie !