Homemédecine préventivealimentationfilariosepucesdysplasieglandes analesleishmanioseotitestoux de chenilarthrosetorsion estomactumeur mammairecollapsus trachéaldétachementhygiene extcoeurreproductionepilepsievermifugationsociopatheatopieallergie alimentairehygiene buccalecontraception de la chienneteignerectocolitepiroplasmoseidentificationconsultation pubertaireennemis locauxFAQanxiété de séparationamis locauxmarche en laisseBOUBOULEfuguehierarchiela cataractela prostateLCApancréatiteHypothyroidiela démodécieles calculs urinairesles aboiementsdécodeurles hygromasla parvovirosesyndrome brachycéphaleIRA_IRC_chien

 

ou ...les boules                    l      si vous vous êtes fourvoyés cliquez sur le cochonnet !

Avec un nom comme cela c'est certainement quelque chose de grave !

Eh bien non, gênant, disgracieux, mais réservé aux chiens lourds ou futur poids lourds, dogues, mâtins, cane corso etc alors si votre compagnon a peu de chances de dépasser les 20 kg adulte vous pouvez reprendre la partie de pétanque ci-dessus.

N'exagérons rien, il s'agit d'un problème de bourse mais si vous suivez le CAC 40 vous vous êtes fourvoyés !

A l'origine la nature a prévu au niveau des extrémités pointues de l'organisme un système de bourses pour faciliter le glissement de la peau, ces bourses contiennent quelques gouttes d'huile, appelée synovie comme dans les articulations.

c'est ainsi au niveau de :

Le défaut de ces bourses c'est qu'elles peuvent s'enflammer et augmenter leur production d'huile au point d'atteindre des volumes gênants en particulier au coude chez les grands chiens.

Un melon greffé sur la pointe du coude n'affine pas la silhouette et puis cette poche peut s'infecter et la bourse qui au départ était prévue pour faciliter les mouvements provoque rapidement l'effet inverse.

L'inflammation d'une bourse s'appelle une bursite, la paroi s'épaissit, la pression d'huile augmente, le volume grandit rapidement.

L'apparition de cette poche est souvent provoquée par la manière de se coucher brutale, en s'effondrant sur les coudes, l'expression de "se coucher en vache " est souvent utilisée, c'est le fait des chiens lourds, de ceux qui ont des dysplasie du coude et des chiens amputés d'un membre qui préférent fournir leur effort en se relevant mais pas en se couchant.

Pour les jarrets certains chiens s'assoient en se servant de leurs jarrets en butoirs contre le mur ...

 

Que faire ?

 

La vidange par aspiration simple est insuffisante pour guérir cette inflammation puisque la production s'adapte et se dépêche de remplir en 24 h la cavité, il faut donc traiter l'inflammation dans la poche, avec des médicaments à effet retard et se méfier qu'un microbe ne s'y soit pas déjà installé.

L'inflammation locale ne touche heureusement pas l'espace articulaire et il faut éviter la contamination microbienne à travers la peau qui pose alors de gros problèmes ( ulcères et fistules )

Il faut aussi expliquer à votre chien qu'il vaut mieux se coucher doucement sur une surface molle d'où les nombreux types de matelas de couchage commercialisés ! avec pour avantage de lui éviter l'apparition des cals de points de pression qui sont aussi si fréquents au dessus de 30 kg ! cals et hygromas, même combat !

Pendant le temps de la guérison il est OBLIGATOIRE de restreindre l'activité puisque toute friction dans la zone va aggraver la situation.

Il est donc indispensable de limiter l'activité d'un chien atteint pendant un mois, promenade en laisse, pas de jeux entre chiens etc

 

L'utilisation de pansements compressifs seuls nous a rarement apporté satisfaction, régulièrement détruits par l'animal, sources d'autres frottements et macérations et ayant une facheuse tendance à glisser vers le bas.

Il existe des pansements réglables avec du velcro commercialisés aux USA pour les hygromas des jarrets et du coude. visitez http://www.dogleggs.com/

 

                                                                     

L'application locale d'argiles et autres astringents peut compléter le traitement.

Le recours à la chirurgie est exceptionnel et n'est ni la panacée mais plutôt la solution ultime.

 

 

ça vous a plu ? abonnez vous :  

 restez pas vautrés comme cela vous risquez l'hygroma du coude ! et ça fait mal !