pancréatite

Accueilmédecine préventivealimentationfilariosepucesdysplasieglandes analesleishmanioseotitestoux de chenilarthrosetorsion estomactumeur mammairecollapsus trachéaldétachementhygiene extcoeurreproductionepilepsievermifugationsociopatheatopieallergie alimentairehygiene buccalecontraception de la chienneteignerectocolitepiroplasmoseidentificationconsultation pubertaireennemis locauxFAQanxiété de séparationamis locauxmarche en laisseBOUBOULEfuguehierarchiela cataractela prostateLCApancréatiteHypothyroidiela démodécieles calculs urinairesles aboiementsdécodeurles hygromas

C'est nouveau ? ça vient de sortir ? il est où ce pancréas? il sert à quoi ?

DOU-CE-MENT ! ! !

Nous vous parlons rarement du pancréas, nous nous contentons de le citer lorsqu'il y a une pathologie qui touche cet organe, mais là où c'est intéressant dans notre démarche de médecine préventive, c'est de vous en parler avant et après une pancréatite ...

Retenez aussi que le diagnostic d'une pancréatite n'est pas toujours facile et que c'est souvent un faisceau de preuves qui est nécessaire à son établissement, analyses sanguines, tests spécifiques, échographie, radiographies pour éliminer d'autres maladies ayant les mêmes symptômes...

 

PETITS RAPPELS

Le pancréas est un petit organe situé juste à la sortie de l'estomac.

On ne peut pas vivre sans pancréas !

Le pancréas est  indispensable par deux fonctions :

il secrète de l'INSULINE, s'il se met en grève c'est le diabète !

il fabrique aussi des enzymes indispensables à la digestion des aliments:

                    l'amylase pour digérer l'amidon

                    la lipase pour digérer les lipides ( les graisses )

                    les protéases pour digérer les protéines etc

NB : leur liste est plus longue et complexe mais inutile à notre exposé

Le pancréas est prudent, il fabrique ces produits sous une forme inactive et ne les mélange pas dans la même cellule !

Ces enzymes se retrouvent dans le sang en faible quantité que nous pouvons doser à la clinique en routine ( amylase et lipase ou mieux la cPL ou canine Pancréatic Lipase of course ! )

Pour le chat l'analyse équivalente s'appelle : fPL féline Pancréatic Lipase.



ET QUAND IL FONCTIONNE MAL ?

Parfois il est trop réduit, donc incapable de fabriquer suffisamment d'enzymes pour le repas du jour, c'est l'insuffisance pancréatique et nous devons alors apporter ces enzymes et des aliments spéciaux très digestes sinon c'est une diarrhée permanente !

Parfois il est atteint par une tumeur et cela va vite et mal !

Parfois c'est la grève de production de l'insuline, donc le diabète, la fiche qui lui est consacrée vous explique son traitement et sa prévention.

Parfois il s'enflamme, s'irrite, se met en colère : c'est la pancréatite ! nous y voilà !

LA PANCREATITE


QUE SE PASSE -T-IL ?

D'abord il faut savoir que le seul moyen connu capable de provoquer une pancréatite chez un chien c'est un excès de lipides ( ou graisses ) !

Et la première cause favorisante est ... l'obésité !

Revenons à notre pancréas, dans la pancréatite, c'est la grève du zèle, la production des différentes enzymes est multipliée par 10, par 100, il y en a partout ! on en retrouve dans le sang en grosse quantité, mais aussi ces enzymes coulent à l'intérieur et à l'extérieur du pancréas et sont actives ! la lipase s'attaque aux graisses de la cavité abdominale, les protéases font de même sur les parois de l'intestin, de la vésicule, sur le péritoine et dans le pancréas lui même !

IL Y A LE FEU ! c'est une péritonite localisée, tout est rouge, le pancréas gonfle, cela fait mal, l'intestin s'arrête, l'estomac refuse les aliments ou les renvoie ...

Bref diarrhée, vomissement, abattement, douleur ...

Si la pancréatite est parfois mortelle, elle correspond en tous cas à une destruction partielle de l'organe et le pancréas ne se régénère pas !

Un animal qui a fait une pancréatite risque ensuite TOUTE SA VIE de faire des rechutes au moindre écart ! et s'il perd 10 % à chaque crise, calculez son espérance de vie.

Si nous vous prescrivons un régime HYPERDIGESTIBLE approprié comme canine i/d ou feline i/d, c'est pour diminuer le risque de rechute !

Le principe c'est d'utiliser des aliments très digestes, ne sollicitant pratiquement pas le pancréas, des exemples ? :

Ce n'est pas le moment de servir un cassoulet à votre chien !

 

Si le diagnostic de pancréatite peut être posé à la clinique grâce à des analyses de sang, c'est parfois plus compliqué d'en trouver la cause non alimentaire, il peut y avoir une pancréatite lorsque la vésicule biliaire voisine est malade, il peut y avoir une pancréatite parce qu'un corps étranger bouche l'intestin à ce niveau, parce que l'utérus est percé ou parce qu'il y a une tumeur du pancréas ... dur dur et il est donc souvent nécessaire d'explorer avec une radiographie, une échographie ou même d'y aller voir de plus prés par la chirurgie.

Nous disposons d'un test spécifique pour le chien : test SNAP CPL ( pour Canine Pancreatic Lipase )

et ... pour qu'il n'y ait pas de jaloux, pour le chat : test SNAP FPL ( pour Feline Pancreatic Lipase of course )

 

là ce pancréas est hémorragique !     ici les points blancs sont dus aux lipases qui se sont mises à table !

 

                COMMENT ETEINDRE LE FEU ?          

 

AUCUN médicament du dictionnaire VIDAL humain ( petit livre rouge sur le bureau de tous les médecins ) , aucun n'est spécialement adapté au traitement de la pancréatite !

Dés que nous confirmons une pancréatite nous sommes obligés de sortir l'artillerie lourde ( n'oublions pas que cette maladie est parfois mortelle par auto-destruction du pancréas ! )

Cela peut durer un jour ou une semaine !

Certains animaux sortiront alors un diabète ...


ET QUE FAIRE PREVENTIVEMENT ?

Ne vous fiez pas uniquement à la manière donc votre chien ou chat accueille son repas pour juger la qualité, regardez l'étiquette !

Ne méprisez pas les troubles digestifs !

Attention aux déchets culinaires en général trés gras !

En cas de diarrhée ou vomissements : DIETE ! eau seulement !

Si votre chien ou chat a déjà fait une pancréatite ne jouez pas avec le feu, faites l'effort d'une alimentation adaptée vous éviterez les récidives !

N'oubliez pas que la première cause favorisante reste l'obésité !



Attention mon repas remonte !