piroplasmose

 

Accueilmédecine préventivealimentationfilariosepucesdysplasieglandes analesleishmanioseotitestoux de chenilarthrosetorsion estomactumeur mammairecollapsus trachéaldétachementhygiene extcoeurreproductionepilepsievermifugationsociopatheatopieallergie alimentairehygiene buccalecontraception de la chienneteignerectocolitepiroplasmoseidentificationconsultation pubertaireennemis locauxFAQanxiété de séparationamis locauxmarche en laisseBOUBOULEfuguehierarchiela cataractela prostateLCApancréatiteHypothyroidiela démodécieles calculs urinairesles aboiementsdécodeurles hygromasla parvovirosesyndrome brachycéphaleIRA_IRC_chien

 

LA PIROPLASMOSE

QU'EST CE QUE C'EST ?

Encore appelée babésiose c'est une maladie parasitaire du chien transmise par les tiques qui peut déclencher de graves symptômes et parfois tuer certains chiens.

Cette maladie est très rare dans les Bouches du Rhône car la tique DERMACENTOR, principale variété de tiques qui transmet cette maladie y est absente, même si une autre variété de tique RHIPICEPHALUS peut aussi servir à la transmettre.

coucou, moi j'm'appelle dermacentor !

Les cas rencontrés correspondent à des retours de vacances, de mariage ou lorsque le chien a fait le voyage et s'est contaminé.

Cette maladie est particulièrement fréquente dans le sud ouest, dans le centre et la région lyonnaise, alors méfi !

Les tiques transmettent le parasite à leur descendance, c'est le crime organisé !

Le parasite inoculé par la tique se multiplie dans les globules rouges et les fait éclater, ce qui parasite aussitôt d'autres globules rouges et ainsi de suite !

les piroplasmes sont les "pépins" mauves ...

La rate détecte aussi que les globules rouges sont anormaux et les détruit, il s'installe donc rapidement une anémie.Et comme l'hémoglobine contenue dans les globules rouges est transformée en pigments biliaires par le foie, il y a vite saturation et l'organisme stocke ces pigments au niveau de la peau : c'est la jaunisse ou ictère.

QUAND LA SUSPECTER ?

Les personnes habitant dans les zones à piroplasmose savent bien reconnaître la forme classique:

Fièvre + ictère ( jaunisse) + urines marrons

Alors si vous êtes en vacances dans une zone à risque prenez la température de votre chien s'il refuse de manger ( avec un thermomètre médical normal ), promenez le pour voir la couleur de ses urines, vérifiez la couleur de ses muqueuses.

Pour le vétérinaire ces symptômes ne font qu'orienter vers cette maladie, la confirmation est faite par une goutte de sang étalée ( un frottis ) où nous allons visualiser les parasites.

 

COMMENT LA PREVENIR ?

 

Trois mesures préventives existent :

LES ANTI-PARASITAIRES chargés d'empêcher le séjour des tiques sur les chiens.

Curiosité de la nature : les piroplasmes ne sont pas inoculés dans le sang dés le premier repas de la tique, mais à la fin de son repas 48 h à 72 h après car lorsqu'elle est rassasiée ses glandes salivaires s'auto-détruisent et leur contenu est injecté dans le chien !

 

LA VACCINATION existe mais ne concerne que les animaux vivant dans un foyer ou ceux qui s'y rendent régulièrement.

Son efficacité n'est pas totale et nous ne pouvons pas l'utiliser en même temps que les vaccins classiques.

 

LA CHIMIO-PREVENTION : il existe un médicament injectable dont l'effet persiste un mois qui peut être utilisé préventivement ( 100 % efficace ) si vous le faîtes injecter avant d'aller dans un département à risque, utile pour les vacances dans le Gers ou en Dordogne !

 

TRAITEMENT

Heureusement le traitement existe et bien sur plus il est précoce, plus il est efficace. Un certain nombre de complications existe que nous devrons gérer ( le rein et le foie sont souvent atteints, il faut parfois faire des transfusions etc )

 

ALORS MEFI ! le foie gras OUI, la piro NON !